2022 >>> ALCHIMIE

 


Saison 2022 / Récit n°4 : Alchimie

Alchimie, alchemia, al-kīmiyāﺀ, khemeia, khēme, neidan, nei tan, Rasâyana…
Depuis les temps les plus lointains, sur tous les continents et dans toutes les langues, ce mot  rôde au sein de toutes les cultures, empreint de tous les mystères et de toutes les interrogations : il est matière, esprit, verbe et philosophie. Dès le Moyen Âge, qu’il s’agisse des sculptures qui ornent nos cathédrales ou des représentations picturales d’un Jérôme Bosch, on y retrouve des éléments explicites de la proximité entre pensée sacrée et profane. La Création du Monde ou l’Apocalypse seront ainsi soumises, dans les arts en particulier, à une véritable lecture « alchimique », souvent combattue par les autorités religieuses.

Avec ce mot résonne encore aujourd’hui l’idée de la pierre philosophale, de la  transmutation du plomb en or, ou de l’espoir d’une vie éternelle… Avec  son Alchimie du verbe, Arthur Rimbaud nous entraîne au coeur de la complexité de la matière poétique qui obsède tant d’artistes de son temps…Quant à notre monde moderne, il en a détourné le sens et la richesse évocatrice et en a largement banalisé l’usage.

Le festival vous propose un parcours – sans doute bien incomplet – dans l‘ombre que projette encore cette prescience sur notre monde fait de certitudes.

Le temps d’un été, changez de monde, abandonnez votre raison…et restez curieux !

L’ESPRIT DES LIEUX…
La Relique, l’écho et l’empreinte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑