ALKYMIA, AL-KIMIYA…

SUCRERIES
Y se va la segunda!

Ensemble Alkymia
Mariana Delgadillo Espinoza Direction

samedi 27 août | 20h30 | abbaye d’Etival


Ensemble Alkymia. De cette alchimie naît une texture nouvelle, suscitant la fascination tant par la rêverie et l’émerveillement que par la déstabilisation et la rupture.

Sucreries…À l’image des festivités religieuses en Bolivie où le mélange fastueux du sacré et du païen est au service des célébrations, Sucreries : Y se va la segunda ! illustre le syncrétisme d’un patrimoine et de sa réappropriation, une juxtaposition d’éléments musicaux qui cohabitent et persistent dans la conscience collective des boliviens.
Au tournant du XVIIe et du XVIIIe siècles, Sucre s’appelle encore La Plata, et est l’une des villes les plus importantes de la vice-royauté espagnole du Haut Pérou. La Plata est une capitale culturelle rayonnante abritant la deuxième université fondée sur le continent. La rencontre de deux mondes, espagnol et indigène, est présente dans tous les aspects de la société et notamment dans l’éducation, sous l’influence des activités des congrégations Jésuites et Franciscaines). La musique est au centre des préoccupations de la gouvernance et une activité économique et sociale importante se développe autour d’elle. La musique et la danse (encore autorisée sur le nouveau continent dans les églises) étaient un excellent outil d’évangélisation. Le syncrétisme y est donc le mot clé : ce qui pouvait être considéré comme profane devient sacré et inversement, en particulier quand il s’agit d’expressions artistiques destinées à des festivités religieuses.


〉  Programme

Musique Baroque eT traditionelle de la ville de Sucre – Bolivie
Chacona y Marionas / Peregrino solo de Jerusalèm (villancico)
Soledad (cueca) / Alarma, alarma Valientes ! (xacara)
Resplandor (villancico) / Si el amor (villancico)
El regreso (cueca) / Oigan, escuchen, atiendan (xacara)
Corderito de Amor / Tonada para remedios (fiesta de navidad)
Salga el Torillo Hosquillo combé / Mientras estas ausente
Y mientras pues soy Dios

〉  Ensemble Alkymia

Camille JOUTARD / Marie REMADET / Lucie MINAUDIER / Giulia VALENTINI Sopranos
Alina DELGADILLO / Laure ILEF Altos
Vincent LALOY / Sebastian DELGADO Ténor
Guillaume FREY Basse
Nolwenn Le GUERN viole de gambe
Nicolas MUZY / Etienne GALLETIER Théorbe et Guitare
Isaure LAVERGNE Dulcianne
Kazuya GUNJI positif clavecin
Julien PELLIGRINI Percussions
Mariana DELGADILLO ESPINOZA Direction




Mise en oreille…au sujet de ce concert
Mariana Delgadillo Espinoza, chef de l’ensemble Alkymia


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑