Cappella mediterranea >>> Chœur de chambre de Namur

Renaître après l’oubli…1507, l’âge d’or

MADRIGAUX et MOTETS
Jacques Arcadelt 1507 – 1568 

CAPPELLA MEDITERRANEA
CHOEUR DE CHAMBRE DE NAMUR
Leonardo García Alarcón

samedi 29 juin |Cathédrale Saint-Dié | 20h30


CONFERENCES – 17h – Musée Pierre Noël

→ (titre en cours) / Laurent Naas (Spécialiste du livre et des Bibliothèques)
→ Jacques Arcadelt, de Namur à Florence en passant par la Lorraine /
Audrey Bajolet (Musicologue)


CONCERT- 20h30

 

〉  Leonardo García Alarcón direction

Solistes Cappella Mediterranea

〉 Anna Reinhold, soprane
〉 Carlo Vistoli, contre-ténor
〉 Valerio Contaldo, ténor
〉 Ciro Aroni ténor
〉 Matteo Bellotto basse
〉 Monica Pustilnik, luth
〉 Quito Gato, Archiluth luth
〉 ?attente, viole de gambe
〉 ?atente, 
orgue

Choeur de chambre de Namur :
〉 Estelle Lefort (soliste choeur), Camille Hubert sopranes
〉 Renaud Tripathi, Marcio Soares Hollanda ténors 1
〉 Maxime Melnik, Ciro Aroni (soliste choeur) ténors 2
〉 Gabriel Jublin,  Jérôme Vavasseur contre ténors
〉 Matteo Bellotto (soliste choeur) , Jean-Marie Marchal barytons
〉 Philippe Favette, Javier Cuevas Jimenes basses

Depuis l’Antiquité, l’âge d’or est l’un des mythes les plus présents et les plus répandus dans l’imaginaire collectif occidental. En retracer les évolutions successives permet de mieux comprendre la popularité dont il a joui dans la culture visuelle de la Renaissance.(1)

1507…un âge d’or

Avec le cartographe allemand Martin Waldseemuller (alias Ilacomylus) et le lettré alsacien Matthias Ringmann (tous deux œuvrant au sein du Gymnase vosgien de Saint-Dié, notamment à travers la publication à Saint-Dié-des-Vosges d’un petit ouvrage en latin dénommé «Cosmographiae Introductio», accompagné de deux cartes aussi imprimées), le Nouveau Monde prend le nom d’America (Amérique), dérivé du prénom d’Amerigo Vespucci. …mais aussi
Léonard de Vinci vers 1507 achève sa Joconde, Erasme est à Venise auprès du plus important imprimeur, Luther est ordonné prêtre….Bruno Helstroffer

Madrigaux et motets
Jacques Arcadelt 1507 – 1568

Cité dans toutes les histoires de la musique comme un important compositeur, nommé comme l’un des créateurs du madrigal italien, connu principalement par le madrigal Il bianco e dolce cigno, et surtout par l’Ave Maria (un faux !) que chantent toutes les chorales d’amateurs depuis l’époque romantique, Jacques Arcadelt n’a pas encore pris la place qu’il mérite dans le monde musical contemporain. Il fut au service des Médicis, de la papauté et des rois de France ; peut-on imaginer un palmarès plus prestigieux ? Les sessions d’enregistrement de ce coffret furent l’occasion de véritables chocs émotionnels ; là, nous avions la certitude que Jacques Arcadelt était un véritable génie et que l’on pouvait si facilement comprendre pourquoi il était apparu à ses contemporains comme un compositeur exceptionnel.

Leonardo García Alarcón rêve de partager sa passion pour l’écriture musicale mais surtout sa passion pour les Ecritures. Ainsi les partitions qu’il exhume sont rares, jamais encore jouées et entendues. A la manière de deux testaments, il veut relier anciennes et nouvelle transmission dans la fraîcheur d’une éclosion contemporaine inédite…

La Cappella Mediterranea et Leonardo García Alarcón

L’ensemble Cappella Mediterranea a été fondé en 2005 par le chef argentin Leonardo García Alarcón. Comme son nom l’indique, l’ensemble se passionne à l’origine pour les musiques du bassin méditerranéen, et entend proposer une autre approche de la musique baroque latine. Dix ans plus tard, le répertoire de Cappella Mediterranea s’est diversifié. Avec plus de 45 concerts par an, l’ensemble explore le madrigal, le motet polyphonique et l’opéra. Un mélange des genres qui ont modelé un style unique imprégné par une grande complicité entre le chef et ses musiciens.
En quelques années, l’ensemble s’est fait connaître à travers la redécouverte d’œuvres inédites issues, pour la plupart, de la musique sicilienne telles que Il Diluvio Universale et Nabucco de Michelangelo Falvetti mais aussi en proposant de nouvelles versions d’oeuvres du répertoire telles que les Vespro della Beata Vergine ou Orfeo de Monteverdi dont la création à Saint Denis en juin 2017 tourne en Europe et en Amérique Latine, ou encore la Messe en Si qui a inauguré le Festival de Bach de Lausanne à l’occasion de ses 20 ans en novembre 2017.
Après le succès recueilli par la recréation de l’opéra Elena de Cavalli au Festival d’Aix-en-Provence en 2013, l’ensemble est l’invité des scènes lyriques les plus prestigieuses au monde. Les projets d’Opéra s’enchaînent ces dernières années : Alcina de Haendel en 2016 et Il Giasone en 2017 à l’Opéra des Nations avec le Grand Théâtre de Genève, Eliogabalo de Cavalli à l’Opéra national de Paris en 2016 et à l’Opéra d’Amsterdam en 2017, Erismena de Cavalli à Aix en Provence et à l’Opéra Royal de Versailles en 2017.

En 2018, on a pu entenfre Cappella Mediterranea à Genève pour la création de King Arthur de Purcell (Fin avril-mai) et l’ensemble entrera en Résidence à l’Opéra de Dijon pour plusieurs saisons avec une série d’œuvres inédites comme El Prometeo de Draghi (juin).

La discographie de Cappella Mediterranea compte plus de vingt disques, enregistrés notamment chez Ambronay Editions, Naïve et Ricercar. Elle a reçu de nombreuses distinctions de la presse spécialisée (Editor’s Choice de BBC, Diamant d’Or d’Opéra Magazine, Choc de Classica, Diapason d’Or, ffff de Télérama…). En septembre 2016 sortait I7 Peccati Capitali de Monterverdi, une première collaboration avec le label Alpha Classics couronnée d’un beau succès et d’une nomination aux Victoires de la Musique 2017. En 2018, paraîtront Lettera Amorosa, des œuvres de Monteverdi, De Vez en cuando la Vida, Joan Manuel Serrat y el Siglo de Oro, et un coffret des œuvres de Jacques Arcadelt.

Le Chœur de Chambre de Namur

Créé en 1987 par le Centre de chant choral de la communauté française de Belgique (devenu le Centre d’art vocal et de musique ancienne, CAV&MA), le Chœur de chambre de Namur comprend de douze à vingt-quatre choristes.

S’il aborde les grandes œuvres du répertoire choral, ce chœur s’attache également à défendre le patrimoine musical de sa région, la Wallonie. Aussi inscrit-il à son répertoire des œuvres de Roland de Lassus, Hayne, Du Mont, Fiocco, Gossec, Grétry, explorant l’évolution de la musique du Moyen Âge à la période contemporaine.

Cet engagement pour la valorisation d’un patrimoine musical méconnu a été couronné par le grand prix de l’Académie Charles Cros en 2003 et le prix Liliane Bettencourt pour le chant choral en 2006.
Des collaborations fructueuses en musique ancienne et baroque
Le Chœur de chambre de Namur a enregistré une cinquantaine de disques, principalement dans le répertoire ancien et baroque. Il a été invité dans les plus grands festivals, dans lesquels il rencontre pour des concerts d’exception les chefs les plus prestigieux : Eric Ericson, Marc Minkowski, Pierre Cao, Jean-Claude Malgoire, Philippe Herreweghe, Jordi Savall, Christophe Rousset, etc.

Dans les dernières années, le Chœur de chambre de Namur a été marqué par la personnalité des deux chefs qui se sont succédé à sa tête, Jean Tubéry et Leonardo García Alarcón.

 


→ Site web  >> Cappella mediterranea

→ Site web  >> Choeur de chambre de Namur

 

 

logoMH

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑